Procurations de vote !

Pour les procurations à Berlin un rdv n’est pas nécessaire ! Il suffit de se présenter au consulat “avec masque FFP2 et son propre stylo” aux heures d’ouverture (lundi-vendredi 9h-12h et le mercredi de 14h-16h. Seule cette démarche sera assurée.


Pour Hambourg : rdv nécessaire. Une permanence téléphonique est assurée lundi et jeudi 15h-16h au : 040 41 33 25 50. Prévoir les noms, prénoms, date et lieu de naissance, adresse de votre mandataire qui votera à votre place et qui est inscrit sur la même liste électorale que vous. Nous pouvons bien entendu vous aider à trouver un mandataire.


Si vous êtes en France vous pouvez également faire établir une procuration dans un commissariat ou une gendarmerie en précisant bien inscrit sur la “liste électorale consulaire de xxxx”. On vous remettra un récépissé et la procuration sera acheminée par la poste ou de façon dématérialisée soit directement au consulat (prévoir son adresse postale) ou au ministère des Affaires étrangères (adresse mail) qui fera suivre… Donc, dans ce cas, pensez aux délais postaux en temps de pandémie et aux effectifs non complets des personnels dans les administrations !

Aides Covid

Nous nous en sommes déjà émus sur nos sites : Dans le cadre de la crise sanitaire, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a mis en place en avril 2020 un dispositif exceptionnel d’aide sociale, le « secours occasionnel de solidarité ».

Mais les critères d’éligibilité de ces aides étaient si restrictifs qu’ils ne pouvaient aucunement répondre aux attentes de nos compatriotes durement affectés par la crise économique due à la pandémie. Suite à nos protestations, le gouvernement a dû revoir ses critères à l’automne pour servir les besoins à partir de septembre. Du temps de gagné pour Bercy !


En conséquence, sur les 50 millions € annoncés en juillet seuls 4,7 millions ont été réellement utilisés pour ces secours occasionnels en 2020, soit moins de 10 %, aussi parce que les aides ont été alignées sur les taux de base habituels de quelque 180€ par adulte et par mois et que l’information a été très irrégulière dans certains consulats.
Beaucoup de nos compatriotes n’ont pu y avoir accès. Nous demandons que l’accès à ces aides soit facilité et prorogé au 2e semestre 2021, que l’information soit mieux faite, que les montants soient rehaussés, et que les étudiants ou jeunes Français à l’étranger privés de leur minijob, sans leur famille sur place, ou hors des programmes de prise en charge puissent également en bénéficier.

Urgence ! La Lutte contre les violences conjugales et intra-familiales

L’année 2020 a malheureusement vu la montée des violences intrafamiliales et conjugales. Il faut mettre en place un réel travail d’information et de veille, et que le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères engage des actions concrètes pour protéger les victimes. Cela pourrait se faire par l’envoi d’une infolettre des consulats à tous les Français sur les numéros et centres d’urgence contre les violences conjugales de nos pays d’accueil.

Il est nécessaire de mettre en relation les structures aidantes associatives ou publiques, d’aider les victimes à trouver un emploi, de faire connaitre les programmes qui permettent l’aide à la sortie du sans-abrisme ou de situations de violence avec accompagnement social, psychologique, juridique.