Bilan

Élus au suffrage universel direct les conseillers consulaires exercent un mandat consultatif et bénévole, en application de la Loi du 22 juillet 2013 relative à la représentation des Français établis hors de France. C’est un mandat politique  qui a ses limites mais c’est pour nous avant tout un mandat d’écoute et de  service auprès des communautés françaises. Il permet une action de terrain si  on se saisit pleinement des prérogatives et surtout si on s’engage… Voici un  résumé thématique en six points qui illustre ce travail. 

1. École, bilinguisme, petite enfance, parentalité

Mise en réseau de différentes initiatives pour le bilinguisme de la petite  enfance par la création d’une association fédérant près de 30 Kitas franco allemandes de la circonscription, l’IAZ e.V. Développement de projets de soutien  du bilinguisme et actions auprès des partenaires politiques à Berlin pour  l’ouverture de classes bilingues, avec, pour partie, la coopération technique du service culturel de l’ambassade. 

Obtention d’aides financières publiques pour la traduction en français du  Programme éducatif de Berlin pour la petite enfance en 2017 et 2018 au bénéfice  des personnes actives dans ce secteur (éducateurs et éducatrices, parents,  directions de Kitas, instituts de formation en France, mais aussi parlementaires). Contribution reconnue pour le réseau Élysée-Kita-2020 et par les autorités. Une  initiative inédite dans notre région ! 

Déplacements dans les écoles et Kitas franco-allemandes à Leipzig,  Magdebourg, Hanovre, Brême et Berlin. Soutien et conseil pour la demande de  réserve parlementaire auprès de la Sénatrice Claudine Lepage pour l’École  interculturelle de Brême en 2015, visite du campus éducatif Franz avec la sénatrice  à Leipzig et soutien à la Kita Mille pattes. Co-organisation d’une conférence sur le  bilinguisme à la Kita des Petits Gaulois de Hanovre.

Contact et soutien du groupe des familles francophones de Potsdam par une  réunion d’information organisée en mars 2019 avec plusieurs associations. Depuis, ces parents se connaissent, échangent idées et bonnes pratiques. Des activités  hebdomadaires en français sont proposées par l’association École Domino de Berlin pour les jeunes enfants. Par leurs contacts, avec notre soutien et surtout celui du  Land de Brandebourg, ils ont mis en place en février 2020 des cours de français gratuits, pour tous les enfants francophones/bilingues du Brandebourg, primaire et  secondaire, dans une école publique, la Voltaireschule. Une première ! Cette école  au centre de Potsdam offre maintenant des classes bilingues jusqu’à l’Abibac. Et  aujourd’hui, des pistes de développement de classes avec du français ou de futures  classes bilingues… 

Soutien aux initiatives de parents se battant pour l’ouverture de classes  primaires avec du français, notamment à Schöneberg et Friedrichshain à Berlin.  Échanges de courriers, dialogue régulier avec les autorités municipales, les  arrondissements et les structures scolaires, mise en relation et partage  d’informations utiles (pétitions) pour les parents, y compris sur les réseaux sociaux. 

Association Avenir bilingue e.V. , avec invités et partenaires

Participation régulière aux Conseils d’établissements de l’École Voltaire de  Berlin et du Lycée Saint-Exupéry de Hambourg (à titre consultatif, trois à quatre fois par an et par établissement), suivi des projets scolaires et communication  d’informations utiles dont nous disposons par nos fonctions, notamment sur les  questions des financements des équipements de sécurité des établissements, le  partage d’informations de nature budgétaire, culturelle et périscolaire, en lien avec  l’AEFE, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, rattachée au Ministère  des Affaires étrangères. Proposition de la participation des élèves au travail  mémoriel commémoratif les 8 mai et 11 novembre à Berlin. Proposition faite  également d’apposer la devise républicaine sur la façade de l’École Voltaire et de  lier cette opération avec un projet pédagogique, mais refus. 

Informations régulières sur les demandes de bourses scolaires pour les élèves  français de ces deux établissements, informations sur nos sites, information par  mail aux enseignants, établissements et associations de parents d’élèves membres  des Conseils consulaires des Bourses, suivi de l’actualisation des sites internet du  consulat et des établissements concernés. Information des enseignants et des  associations de parents d’élèves sur les indicateurs chiffrés et les budgets avant  chaque réunion du Conseil consulaire des Bourses. Alerte sur les difficultés  éventuelles. Étude en amont des dossiers de bourses, avec Stéphan Maigné,  délégué consulaire, participation active aux débats du Conseil, suivi du respect des  procédures et des textes en vigueur, suivi de la bonne tenue des procès-verbaux.  

Participation de Philippe Loiseau, membre de l’Assemblée des Français de  l’Étranger, à la “Commission de l’enseignement, des affaires culturelles, de la  francophonie et de l’audiovisuel extérieur de la France” qui siège à Paris et  auditionne experts, représentants administratifs, associatifs et politiques sur  cessujets. Co-rédaction et présentation des rapports, des résolutions de l’AFE lors  des deux sessions plénières annuelles. 

Participation de Philippe Loiseau à la Commission nationale des Bourses de  l’AEFE depuis 2015, réunion semestrielle à Paris au titre de l’Assemblée des  Français de l’Étranger, désigné par le groupe Français du monde, Écologie et  Solidarité. Étude des propositions de bourses pour l’ensemble du monde (179  consulats, 540 établissements, 24 000 boursiers par an, plus de 100 millions €). Interventions, comptes-rendus techniques et soutien des recours des familles par  l’intermédiaire des conseillers consulaires de différentes régions du monde et des  associations locales de parents d’élèves, participation aux groupes de travail. 

Lycée Saint-Exupéry, Hambourg

Suivi par Nicolas Stallivieri du projet de transformation du Lycée français Saint Exupéry de Hambourg en Lycée franco-allemand proposé à la France par le  bourgmestre de Hambourg en 2016 (sur le modèle de ceux de Fribourg et  Sarrebruck) et participation, parfois avec Philippe Loiseau, aux réunions publiques  d’information de la Schulbehörde aux côtés de l’APE. Entretiens individuels avec les  chefs d’établissement, les enseignants, comptes-rendus et réponses aux parents et  sur le site web. Les conseillers élus n’ont pu, hélas, participer aux réunions de  pilotage. 

Création d’un groupe d’animations enfantines à Hambourg le petit prince,  actif sur plusieurs sites en ville (Lokstedt, Altona,…) et porté par l’association  Français du monde-adfe de Hambourg et ses adhérents. Son équipe d’animation  propose à de nombreux enfants avec le soutien de l’Ofaj : Fêtes de Noël, sport,  jeux, lecture, collecte de livres pour enfants,… 

Soutien technique à l’association École Domino pour le soutien à la langue  française des enfants relevant du dispositif FLAM (Français Langue Maternelle) à Berlin, en amont dès 2014, et pour son projet de demande de subvention auprès  du ministère des Affaires étrangères via l’AEFE et le poste diplomatique. L’École  Domino travaille à Prenzlauerberg avec maintenant une extension dans plusieurs  quartiers et arrondissements de Berlin, ainsi qu’à Potsdam. Information pour les  assises régionales FLAM, contacts avec l’AEFE sur le suivi des dossiers et questions  régulières à l’Agence sur le développement nécessaire de ce dispositif créé voilà 20  ans à l’initiative de l’association Français du monde-adfe et de ses élus. 

Réalisation d’un guide des futurs et jeunes parents par une de nos conseillères  en 2016, actualisé en 2018 et 2020, publié entre autres sur le site du consulat. Il  indique les droits ouverts et les démarches nécessaires lors de la naissance d’un  enfant d’un point de vue social, administratif dans le pays d’accueil,… 

Hanovre, à la Kita les Petits Gaulois, avec la DFG
2016, Lycée de Brême, la filière franco-allemande

Soutien à l’association allemande des professeurs de français (VdF) à Berlin et  dans le Brandebourg, participation à la table-ronde de Genshagen sur le  développement de la langue française, lettre commune à des écoles dans des  quartiers où l’offre de français est encore trop faible afin de promouvoir la mise en  place de groupes périscolaires « français ». 

Demande du plan Enseignement de l’ambassade pour le réseau scolaire en  Allemagne comptant plus de 7 000 élèves, entretiens avec les services culturels sur  la cartographie, le nombre d’élèves, les évolutions possibles des établissements, les  nouveaux partenariats du Label FrancÉducation. Suivi partiel des différents projets  de l’AEFE, notamment son contrat d’objectifs et de moyens lors de réunions à Paris. 

2. Emploi, économie, droits sociaux, fiscalité

EMPLOI et INSERTION 

Soutien aux initiatives associatives pour l’emploi et la formation à destination des  compatriotes arrivants ou déjà installés dans notre région, soutien des dossiers de  demandes de subvention, notamment pour l’association Emploi-Allemagne,  d’utilité publique, comme nous nous y étions engagés en 2014 et lien avec le  Centre Français de Berlin, partenaire précieux. Relai d’offres d’emploi et  d’informations officielles « emploi, vos droits » liées au covid-19 par internet et les  réseaux sociaux. 

Organisation d’ateliers Emploi à Hambourg par Français du monde-adfe, avec  coaches et prestataires. Travail inédit sous cette forme ! 

Suivi, en fonction des informations disponibles, des 12 actions du plan franco allemand pour l’emploi de 2016, mal connues ou évaluées sans aucune  communication publique. 

ÉCONOMIE 

Participation aux foires économiques de Hanovre, entretiens avec la  Métropolregion et des compatriotes engagés dans le secteur. Accompagnement  des acteurs français lors des évènements de promotion économique. 

Dialogue ponctuel avec les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF)  lors de réunions. Relais d’informations sur le site des élus. 

FISCALITÉ, DROITS SOCIAUX 

Écoute et conseil de compatriotes sur les questions fiscales, dans la limite de nos  compétences. Transmission de dossiers à nos sénateurs pour réponse technique si  nécessaire, accompagnement partiel dans les démarches auprès des autorités  allemandes si souhaité et si possible, aide à compréhension et traduction de  courriers. Réponses aux questions liées aux retraites et certificats d’existence,  transmission sur demande des certificats remplis et signés aux caisses (sous  conditions). Diffusion d’un nouvel exemplaire de certificat, enfin bilingue, reçu en  décembre 2020 ! 

Information large par mailing des aides exceptionnelles Covid pour les Français  établis hors de France inscrits au registre consulaire en 2020, fortement impactés  par la crise, aides reconduites partiellement en 2021. 

Accompagnement sur le long terme pour certains compatriotes en difficulté. Relais  de situations critiques avec Joëlle Ohlmer-Trouvé à Braunschweig

3. Culture, associations, dialogue interculturel 

Soutien des demandes de subvention (dispositif d’aide publique aux  associations Stafe) pour des projets périscolaires et pour l’École interculturelle de  Brême en 2019, celle de l’Association de parents d’élèves (APE) de l’École Voltaire,  de la DFG (deutsch-französische Gesellschaft) de Hanovre en 2018 et d’autres  structures… 

Soutien et promotion des artistes et créateurs par la conception, l’actualisation  et la diffusion d’une liste de notoriété à Berlin depuis 2010, par des entretiens avec  les artistes et des interventions pour leur assurer une meilleure écoute, si possible  de meilleures conditions. Écoute pour toute question particulière lors d’entretiens  ponctuels, aide aux dossiers de subvention de l’École de musique franco-allemande  de Berlin, structure associative unique en Allemagne. 

Visites aux Instituts français de Kiel, Brême, Leipzig et aux consuls honoraires  de Leipzig, Hanovre et Brême, avant la pandémie. 

Initiation de la Journée des associations françaises et franco-allemandes à  Berlin, née de la rencontre des responsables associatifs de novembre 2009 à  l’ambassade avec le soutien du consulat, JdA dotée depuis 2018 d’un comité  d’organisation, avec rencontres préparatoires semestrielles, avec une légitimité et  des partenaires. Cette JdA a longtemps dû son existence à la seule association  volontaire pour se charger de toute son organisation : Français du monde-adfe de  Berlin. Des partenariats timides ont fini par devenir de solides réseaux, notamment  avec Emploi-Allemagne et le Centre Français de Berlin (CFB). 

À Braunschweig, avec Joëlle Ohlmer-Trouvé et Claudine Lepage au vernissage d’une expo franco-allemande

À Hambourg, soutien au Festival Arabesque, culture sans frontières !, aide et  conseil, apport financier grâce à la réserve parlementaire puis au dispositif Stafe en  2019, soutien constant de Nicolas Stallivieri. 

Actualisation en grande partie par nos soins de la liste des associations françaises et franco-allemandes de la circonscription sur le site internet du  consulat suite à plusieurs de nos demandes et à nos contributions en 2018. 

4. Droits politiques, élections

Information régulière sur les échéances électorales. Nous nous sommes  engagés pour l’ouverture de Bureaux de vote décentralisés en mai 2021 à Hanovre et Brême, après consultation des membres des commissions citoyennes  de contrôle électoral, mais avons fait face au ferme refus de l’administration lors du  conseil consulaire du 9 novembre 2020 « pour des raisons budgétaires et de  fréquentation »… La situation sanitaire actuelle a renforcé le ministère dans sa  décision finale de n’ouvrir des bureaux de vote qu’à Berlin et Hambourg, et donc de  concentrer davantage les votants… Il y aura trois bureaux de vote à l’ambassade et  un bureau de vote à Hambourg, au lycée (pour ce dernier le lieu est à confirmer). Cela est bien entendu très regrettable pour les compatriotes de Basse-Saxe et de  Brême, très éloignés, qui ne pourront pas tous avoir recours au vote électronique  ni faire le déplacement à Berlin. Plus de 15% des inscrits n’ont pas d’adresse  mail, indispensable bien évidement pour cette modalité de vote. Cette décision du  ministère les prive de l’exercice d’un droit démocratique même si le vote en ligne  est prévu… Chaque électeur, chaque électrice recevra un mail ou un courrier de  convocation à l’élection avec l’adresse de son bureau de vote. 

Transmission d’informations civiques et publication de contributions utiles aux  compatriotes, appels à inscription sur le registre consulaire et la liste électorale  consulaire. Relai des communications officielles du consulat sur les permanences  consulaires, le vote électronique, confirmé pour les élections consulaires 2021. 

Mise à disposition de volontaires pour l’établissement de procurations électorales  et, si possible, pour les bureaux de vote. 

Tenue à Berlin et Hambourg de la Liste électorale consulaire avec les membres  désignés de la commission de contrôle administratif (2 à 4 réunions par an depuis  2018) sous la présidence de Philippe Loiseau, en tant que vice-président du conseil  consulaire. La liste électorale de Berlin, avec les nouveaux Länder, la Basse-Saxe et  Brème, comporte un peu plus de 18 500 noms, celle de Hambourg et du Schleswig Holstein, environ 5 000. Les inscriptions restent possibles jusqu’au 23 avril, dernier  délai et sur internet : https://www.service-public.fr/ 

5. Coopération franco-allemande, Environnement, sécurité sanitaire

Participation aux anniversaires du Traité de l’Élysée (coopération franco allemande) et suivi partiel des discussions du processus d’Aix-la-Chapelle en  fonction des informations disponibles. Suivi en 2021 des situations professionnelles  en zone frontalière victimes collatérales de choix politiques s’affranchissant des  traités franco-allemands. Alerte des autorités diplomatiques et du plénipotentiaire. 

Contact régulier avec le Centre Français de Berlin, qui est désormais une des  maisons des Francophonies, soutien aux projets, échanges d’informations et de  services et de partenariats, transmission d’annonces, entretiens ponctuels avec les  secrétaires généraux de l’Ofaj. Soutien aux nouveaux projets comme le Fonds  citoyen franco-allemand lancé en avril  2020 et géré par l’Ofaj. 

Participation aux premiers rendez vous de jardins partagés Rote Beete initié  par le CFB, pour transformer le parking  délaissé en lieu commun de quartier,  nettoyage, plantations, diffusion des  messages. Relais d’initiatives  écoresponsables en Europe, comme celle  de lutte contre les pesticides, sur nos sites  internet et les réseaux sociaux. 

Hamburg räumt auf!

Initiation de la première opération des Clean-up de l’association Français du  monde-adfe à Berlin, quartier de Moabit, et à Hambourg, organisées par les  communes tous les ans. Des engagements concrets et mobilisateurs ! 

Plusieurs Conseils consulaires en format « sécurité » (vague de terrorisme en  France, puis pandémie), échanges réguliers avec les consulats sur la crise du covid 19 et ses conséquences sur les communautés françaises en Allemagne du nord, les  libertés individuelles, relais d’informations sanitaires officielles sur demande et par  les réseaux de communication. Les questions de sécurité sont moins brûlantes en  Europe que dans bien des pays du monde, mais restent cependant présentes. 

6. Travail consulaire, politique et communication 

Dialogue permanent avec les consulats pour toute question de sa compétence  et/ou liée à des compatriotes, par email, téléphone, entretiens, tant à Berlin qu’à  Hambourg (Consulat dépourvu d’équipe administrative à Hambourg depuis 2009). 

Dialogue ponctuel avec les différents services de l’ambassade en fonction des  besoins et/ou de l’actualité (services culturels, services économiques, affaires  sociales,…) 

Participation aux réunions obligatoires des conseils consulaires (quatre par an  en moyenne) avec voix délibérative avec l’ambassadeur ou l’ambassadrice, les  consuls et des membres  désignés comme les  associations d’utilité  publique. Préparation et  suivi, co-rédaction des  procès-verbaux,… selon  l’agenda de l’ambassade. 

Sénatoriales 2017 à Paris, avec Stéphan Maigné et Hélène Conway-Mouret, sénatrice

Participation aux  cérémonies commémo ratives du 8 mai et du 11  novembre à Berlin organisées par la Mission militaire de l’ambassade, en présence  d’associations d’anciens combattants, de tous les alliés et des associations  françaises de Berlin. Philippe Loiseau avait proposé que l’École Voltaire et ses élèves participent à ce travail mémoriel. Chose faite depuis 2014, malgré les fortes  réticences rencontrées au départ. Personne ne l’avait proposé auparavant… 

Vote à l’élection sénatoriale de septembre 2014 et de septembre 2017 lors des  renouvellements partiels des douze sièges des sénateurs des Français établis hors  de France (loi du 23 juillet 2013). Preuve que notre mandat est politique ! 

Dialogue avec les parlementaires notamment les sénatrices et sénateurs des  Français établis hors de France engagés à gauche, avec les instances nationales ou  fédérales de nos mouvements politiques et associatifs, contributions au débat  interne et remontée d’informations et de bilan d’actions. 

Travail le plus équilibré possible sur les territoires au bénéfice des compa triotes et des associations (congrès des Associations franco-allemandes-DFG,  Accueils francophones, APE, associations régionales, culturelles,…) pour leur  permettre de participer aux projets et d’avoir accès à de l’information souvent trop  centralisée. 

Contacts ponctuels avec les collaboratrices des consuls honoraires à Leipzig,  Hanovre et Brême, envoi d’informations utiles et demandes d’information  ponctuelles (actualisation de la liste des médecins francophones,…) 

Tenue de permanences mensuelles à Berlin et Hambourg, réponses aux  courriers et emails toute l’année, entretiens téléphoniques avec les compatriotes  en demande d’aide ou d’information, participation à des colloques, des cérémonies (ambassade, Maison de l’Europe,…), réunions de travail entre conseillers élus, interventions individuelles ou collectives auprès des autorités, réception du public  lors de déplacements selon la demande, à Braunschweig, Leipzig, Göttingen, Kiel,… 

Infolettres aux Français et Françaises de la circonscription, tenue du site  internet à jour depuis sept ans (+300 articles) notamment sur l’évolution ou la  situation règlementaire économique, fiscale, sociale, sanitaire (Covid-19), les  nouveaux droits, la simplification administrative, les bourses, les pratiques  interculturelles, la protection de l’environnement, les personnes âgées isolées,  billets politiques, et présence régulière, thématique, ciblée sur les réseaux sociaux, notamment notre page Facebook (645 abonnés), twitter,… 

2021-2026 : Ce qui va changer… 

Le mandat 2014-2020 ayant été prorogé d’un an le prochain ne sera que de cinq ans.  La loi de 2013 vient en outre d’être légèrement modifiée : Les conseillers consulaires  changent de nom et deviennent les conseillers des Français de l’étranger. L’un d’eux,  le vice-président du conseil consulaire, présidera désormais ce conseil, mais les  conseillers restent consultatifs… Les élections consulaires auront lieu le 30  mai prochain. Notre équipe, fortement renouvelée, restera fidèle aux valeurs de la  gauche et des écologistes, soutenue par de nombreux partis et mouvements citoyens,  et conduite par notre ami Stéphan Maigné, délégué consulaire sortant. 

Nous vous remercions de tout cœur pour votre confiance et vous disons à bientôt !  

Philippe, Joëlle & Nicolas

Vos 3 conseillers de gauche au conseil consulaire à l’ambassade
Avec les associations franco-allemandes de Berlin, 2018
Réunion publique PS-SPD, avec Claudine Lepage, sénatrice et Gabi Bischoff, eurodéputée
À la Kita Mille pattes de Leipzig