Rencontre à l’Ambassade vendredi 15 Octobre 2021

Rencontre ce jour des conseillers et conseillères des Français d’Allemagne élu(e)s à l’ambassade avec l’ambassadrice, la directrice de la DFAE, consuls généraux et consules générales, consuls honoraires d’Allemagne, les chefs et cheffes de services du poste diplomatique pour les premiers échanges après covid. Beaucoup de nouveaux visages et des thématiques anciennes qui préoccupent nos compatriotes, comme la proximité consulaire, l’établissement des cartes d’identité, les tournées consulaires (qui vont reprendre d’ici fin 2021), les nouveaux dispositifs techniques, l’organisation des élections de 2022 et un court passage sur le réseau scolaire en Allemagne, faute de temps. Échange utile pour lequel quelques collègues sont venus de loin ou auquel ils ont assisté en vidéoconférence ! À suivre, surtout pour le déploiement des moyens budgétaires et le travail considérable de nos consulats.

Élections sénatoriales

Les élu.e.s de notre liste se sont retrouvés le dimanche 26 septembre pour l’élection des sénatrices et sénateurs des Français de l’étranger. Nous tenons particulièrement à féliciter notre nouvelle sénatrice Mélanie Vogel représentant EELV pour son élection.

Rentrée et bourses scolaires

Nous souhaitons aux enfants, familles et équipes pédagogiques une excellente rentrée !

Le site de l’Ambassade a été actualisé le 27 août pour ce qui concerne la campagne de bourses pour le Conseil consulaire des bourses de l’automne.

Les dossiers doivent être déposés d’ici le 30 septembre. Le nombre faible de demandes lors du CCB1 (plusieurs familles boursières n’ont pas présenté de dossier) a dû inciter l’établissement à faire des relances.

Les 30 ans du Triangle de Weimar

Dzień dobry, Bonjour und Guten Tag,

Cette année, l’amitié franco-germano-polonaise « Triangle de Weimar » fête ses 30 ans. Les 30 ans du Triangle de Weimar, ce sont des années de rencontres mais aussi de coopération politique et culturelle. Le Sénat de Berlin et le Centre Français de Berlin sont donc très heureux de vous inviter à l’événement « 30 Jahre Weimarer Dreieck – deutsch-französisch-polnisches Bürgerfest », qui aura lieu le vendredi 27 août de 16h00 à 22h00 dans les espaces extérieurs du Centre Français de Berlin – Müllerstrasse 74, 13349 Berlin-Mitte.

En plus d’un programme musical et culturel haut en couleurs avec des artistes des trois pays, le « Markt der Möglichkeiten / marché des possibilités » permettra de découvrir des associations françaises, allemandes et polonaises de Berlin. L’occasion de s’informer, échanger, goûter des spécialités culinaires d’Allemagne, de France et de Pologne ou encore d’entamer une conversation autour d’une bière polonaise ou d’un verre de vin rouge français. Pour les plus jeunes, de nombreuses activités seront également à découvrir. Cet événement est financé par l’État de Berlin.

A l’occasion de cet anniversaire, du 20 au 28 août, le Centre Français de Berlin accueillera un échange de jeunes de Paris, Varsovie et Berlin, pendant lequel ces jeunes musicien.ne.s se rencontreront pour créer ensemble. Nous avons hâte de découvrir la performance que les trois groupes présenteront dans le cadre d’un concert commun. Ce projet est financé par l’Office franco-allemand pour la jeunesse.

L’entrée est gratuite, mais n’oubliez pas que l’accès au site n’est possible que sur présentation d’un certificat de vaccination complète, de rétablissement ou d’un résultat de test négatif datant de moins de 24 heures. Une pré-inscription est possible sur le lien Eventbrite.

Cette fête citoyenne marque également le début d’une série de célébrations autour du 60ème anniversaire du CFB cette année. Le centre culturel construit par les Alliés français au nord de Wedding représente non seulement l’histoire de Berlin, mais symbolise également une ville solidaire et ouverte sur le monde. Le bâtiment vieillissant devra faire l’objet d’une rénovation énergétique dans les prochaines années. L’agence allemande de l’énergie (dena) soutient le CFB dans cette mise en œuvre.

16h Performances musicales

17h30 Discours du Maire de Berlin Michael Müller, de lS.E. Mme l’Ambassadrice de France Anne-Marie Descôtes et de S.E. M. l’Ambassadeur de Pologne Prof. Dr. A. Przyłębski.

18h00 Présentation des morceaux de musique développés conjointement par les jeunes musicien·ne·s de Berlin, Varsovie et Paris

18h30 – 22h musique, slam, DJ-set

Nous vous attendons avec impatience le 27 août 2021 !

Michael Müller, Maire de Berlin

Florian Fangmann, directeur général du Centre Français de Berlin

Urgence pour la Kita Yoyo de Berlin Charlottenburg

Les parents de la Kita Yoyo nous ont contacté pour une urgence. Suite à la résiliation du bail par le propriétaire, 27 enfants ainsi que 5 éducatrices et éducateurs risquent de se retrouver «  à la rue ».

Le bail expire au 31 décembre 2021.

Les parents recherchent des nouveaux locaux d’ environs 160-220 m2 au rez-de-chaussée ou au premier étage à Berlin-Charlottenburg. Si vous avez des propositions, merci de vous mettre en contact avec la direction parentale de la Kita : vorstand@yoyo-berlin.de.

Die Eltern der Charlottenburger Kita Yoyo  sind mit einer dringenden Bitte an uns herangetreten. Aufgrund der Kündigung ihres Mietvertrages steht die deutsch-französische Kita ab dem 31. 12 2021 ohne Räume da.

27 Kinder und 5 Erzieherinnen und Erzieher stehen vor dem Aus. Die Kita Leitung sucht dringend neue Räume von ca 160-220 m2 im Erdgeschoss oder der ersten Etage in Berlin-Charlottenburg. Wenn Sie Angebote gesehen haben oder vermitteln können, wenden Sie sich bitte direkt an den Vorstand unter vorstand@yoyo-berlin.de.

Résultats des élections des Conseillers des Français de l’étranger

Résultats des élections des Conseillers des Français de l’étranger du 31 Mai 2021 pour Allemagne 1re circonscription :

Participation : 20,68 %

50,46 % – La liste écologiste sociale et citoyenne ensemble en Allemagne

17,02 % – Au service des Français et de l’amitié franco-allemande

15,26 % – Agir ici, l’Europe à cœur

11,66 % – En commun

5,60 % – Alliance Solidaire des Français d`Allemagne

SONT PROCLAMÉS ÉLU(E-S) CONSEILLERS DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER :

Stephan Maigné (La liste écologiste sociale et citoyenne ensemble en Allemagne)

Camille Raffin-Weinlein (La liste écologiste sociale et citoyenne ensemble en Allemagne)

Philippe Loiseau (La liste écologiste sociale et citoyenne ensemble en Allemagne)

Marie-Christine Kliess (Au service des Français et de l’amitié franco-allemande)

Henri Zeller (Agir ici, l’Europe à cœur)

EST PROCLAMÉE ÉLUE DÉLÉGUÉE CONSULAIRE :

Fanny Berthe-Magbotiade (La liste écologiste sociale et citoyenne ensemble en Allemagne)

Vote par internet

Pendant toute la période de vote par internet, les électeurs qui ont des questions concernant cette modalité de vote ou qui rencontrent des difficultés techniques lors du processus de vote pourront consulter la foire aux questions disponible sur la rubrique « Vote par internet » du site France Diplomatie  (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-francais/voter-a-l-etranger/foire-aux-questions/) . Cette FAQ est également accessible en cliquant sur le bouton « Aide » disponible sur la page de connexion du portail de vote.

Pour les électeurs qui ne trouvent pas de réponse à leur question, une assistance dédiée est mise en place 7 jours sur 7 et 24h sur 24 pendant toute la durée du vote par internet. Pour contacter cette assistance, l’électeur remplit directement le formulaire de contact disponible sur la FAQ.

Pour les électeurs qui rencontreraient malgré tout des difficultés pour voter, une assistance dédiée sera mise en place dès l’envoi des codes de vote et jusqu’à la clôture du vote par internet, soit du 17 mai au 31 mai 2021. Cette assistance fonctionnera 24h/24 pendant toute la période d’ouverture du portail de vote, et de 7h à 20h (heures de Paris) les autres jours. Il n’est pas nécessaire de passer par le consulat. L’assistance sera uniquement joignable par courriel via le formulaire de contact disponible dans la FAQ, accessible également en cliquant sur le bouton « Aide » du portail de vote par internet (en haut à droite de la page de connexion) ou l’adresse suivante assistance-vote-internet.fae@diplomatie.gouv.fr

Nouvelles de la médiathèque de Leipzig

La crise que nous traversons nous incite à nous renouveler. Face aux confinements successifs certains métiers et services ont dû s’adapter dont celui de la médiathèque de l’Institut français de Leipzig,. À Leipzig, l’équipe de la médiathèque a dû repenser le maintien du contact aux usagers, une nécessité absolue pour vivre une langue et ses cultures en situation authentique.En mensualisant les désormais virtuelles rencontres littéraires, en mettant des pochettes de lectures thématiques à disposition des adultes et enfants, la bibliothèque nous permet de prolonger nos échanges autour du plaisir qu’est la lecture. Vivement la fin mai pour des retrouvailles en extérieur autour de l’heure du conte, le rendez-vous des plus de 2 ans. Disponibles et à l’écoute, les responsables de la bibliothèque-médiathèque de l’IF de Leipzig donnent tout son sens au terme de «service public», une valeur sûre en période d’incertitude !

Positionnement‌ ‌face‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌continuité‌ ‌de‌ ‌la‌ ‌fermeture‌ ‌des‌ ‌écoles‌ en‌ ‌partie‌ ‌sur‌ ‌Berlin‌

Nous nous positionnons pour la ré ouverture des écoles dans un format plus vivable, plus rationnel et plus raisonnable pour toutes et tous. 

Le sénat de Berlin a décidé en instance le lundi 17 mai de continuer dans le même mode (pour les écoliers), à savoir 30 % du régime normal. Or le taux d’incidence sur Berlin a considérablement baissé et qui plus est, il n’a jamais été prouvé que l’école était un lieu ultra privilégié pour la propagation du virus. 

 Nous sommes pour les mesures barrières (masques, utilisation de désinfectant et lavage des mains très fréquent) ; nous sommes pour les auto tests deux fois par semaine. 

Et nous sommes pour la réouverture des écoles dans un mode plus viable : plus d’heures de cours pour nos enfants, plus d’apprentissage et de contacts sociaux et culturels. 

L’argument du manque de personnel ne devrait plus être valable si les groupes d’apprentissage sont réunis. En outre, la plupart des enseignants ont reçu au moins la première dose de vaccination à ce jour. Il n’est pas possible que presque tout soit réouvert et que seul le droit à l’éducation soit mis en arrière-plan.

Pour cela : nous signons la pétition ci-dessous : 

https://www.openpetition.de/petition/online/100-schule-bei-niedriger-inzidenz


Liebe Eltern, 

hier eine uns alle betreffende Petition gegen die aktuelle Senatsentscheidung, den reduzierten Corona Schulbetrieb bis zu den Sommerferien fortzuführen:  

  1. “Am 14. Mai hat die Senatsverwaltung für Bildung, Jugend und Familie Berliner Eltern informiert, dass die Schulen trotz sinkender COVID-19-Inzidenzen vor den Sommerferien nicht in den Regelbetrieb zurückkehren.
  2. Diese Entscheidung überrascht uns sehr. Die Inzidenzwerte sinken, Restaurants und Biergarten öffnen, Lehrerinnen und Lehrer sind/werden geimpft – aber die Schülerinnen und Schüler müssen weiterhin zum Teil zu Hause bleiben.
  3. Besonders irritierend ist der Grund, den die Bildungsverwaltung anführt. Ziel sei es, „eine zusätzliche Belastung der Schulen zu vermeiden”. Nur: Die „Belastung der Schulen” verschwindet nicht. Sie wird lediglich von den Schulen auf Kinder und Eltern übertragen.
  4. Jede Mahlzeit, die die Schulen nicht kochen – für einige Kinder die einzige warme Mahlzeit am Tag, kochen die Eltern. Jede Aufgabe, die die Lehrerinnen und Lehrer nicht erklären, erklären (nicht geschulte) Eltern. Stoff, den die Kinder jetzt nicht lernen, müssen sie später nachholen. Das Schlimmste ist dabei: Nicht alles können Eltern kompensieren. Einiges – die sozialen Interaktionen mit Gleichaltrigen, die Freundschaften – geht für immer verloren.
  5. Der normale Schulbetrieb ist keine Belastung für die Schulen. Der normale Schulbetrieb ist Aufgabe der Schulen. Nur wenn es wirklich nicht anders geht, kann man ihn reduzieren. Kinder brauchen 100% Schule.
  6. Deshalb fordern wir den Senat für Bildung, Jugend und Familie dazu auf, noch vor dem Sommer parallel zu den sinkenden Inzidenzwerten zum normalen Schulbetrieb zurückzukehren.”

https://www.openpetition.de/petition/online/100-schule-bei-niedriger-inzidenz

Doyen des Français de Berlin, Georges Beuchard vient de nous quitter

Né en Algérie en août 1922, Georges est et restera un personnage au destin tout particulier. Il est fils d’enseignants engagés, brillant élève au lycée d’Oran, et se lie d’amitié avec Albert Camus en 1938. Le 14 août 1944, il participe au débarquement en Provence et obtient la médaille de reconnaissance de la Nation. Journaliste à ‘Oran républicain’ puis ‘Alger républicain’, il est aussi employé à Csablanca puis exploite la ferme familiale à Souk-El-Had (Maroc). Père de trois enfants, Georges devient instituteur à Mogador puis dans le Sud-Ouest algérien, à Tindouf et Colomb-Bechar (Sahara), une expérience qui le marquera et pendant laquelle il confiera personnellement à Charles de Gaulle ses sentiments, très précis, sur le mouvement à venir de l’indépendance de l’Algérie. De retour vers la côte méditerranéenne, à Oran, et la côte atlantique, à Rabat et Essaouira, il fonde plusieurs écoles. 

Il doit quitter l’Algérie au début des années 60 et travaille comme enseignant vacataire dans différentes villes en France. Georges s’installe en Allemagne en janvier 1970, son pays d’adoption, où il se marie en secondes noces avec Christa Albers et avec laquelle il partagera 49 ans de vie commune. Il est notamment à l’origine de la création du Lycée français de Munich, ville où il a vécu une trentaine d’années, engagé dans la vie associative française et franco-bavaroise, avant de s’installer à Berlin. Il est officier des Palmes académiques et chevalier de l’ordre national du Mérite. Georges consacre également une partie de sa vie à l’écriture et à l’amitié franco-allemande, amitié pour laquelle il développe une activité majeure, notamment au séminaire annuel de Fischbachau. Il n’aura alors de cesse de convaincre l’Allemagne de s’intéresser à la Méditerranée… Ayant rejoint, à 15 ans, la SFIO en 1937, il totalise, comme aucun autre, près de 85 ans d’adhésion au parti socialiste, dans ses bonnes et ses mauvaises années… Georges est fidèle ! Installé à Berlin sur le tard, il se fait de nouveaux amis, développe ses contacts, donne encore quelques conférences, et d’une verve alerte et insistante, il continue à recevoir quelques intimes en sa bibliothèque pour de longues causeries… De très riches heures !

Ses amis sont donc aujourd’hui tristes de son passage sur une autre rive, mais ils peuvent s’estimer heureux de l’avoir connu et aimé, de lui avoir dit, quand il était temps, leur admiration pour sa vie et ses engagements pour la langue française, la littérature, l’écriture et l’école. Merci, Georges !

Philippe Loiseau