La déforestation dans le monde

43 millions d’hectares de forêt ont été perdus entre 2004 et 2017. D’après une nouvelle étude du WWF du 13 janvier 2021, 43 millions d’hectares de forêts ont été détruits entre 2004 et 2017, soit une superficie équivalente à celle du Maroc.

L’étude révèle également que 45% des forêts qui n’ont pas été détruites sont dégradées et deviennent plus sensibles aux feux et plus à risque de déforestation définitive du fait de leur accessibilité.

D’autre part, cette dégradation met à mal la capacité des forêts à fournir des services ecosystémiques (épuration et rétention de l’eau, captation de carbone etc…). Les causes principales de ces atteintes restent l´agriculture “commerciale” qui conduit à défricher de nombreuses zones de fôrets amazonienne pour le bétail et les cultures, particulièrement de soja, ainsi que l´exploitation minière, notamment en Guyane.

Rapport de WWF : cliquer ici