Insertion, économie, fiscalité

L’imposition des expatriés est un sujet complexe. Les conseillers consulaires, du fait de leur position privilégiée auprès de nos compatriotes, sont des lanceurs d’alerte en matière fiscale et doivent être consultés régulièrement notamment lors des négociations des conventions fiscales bilatérales.

Il nous parait également fondamental de favoriser l’information et les offres publiques ou semi-publiques en matière d’intégration professionnelle et d’insertion, y compris pour les entrepreneurs…mais sur ce secteur le gouvernement n’a pas encore de réponse si ce n’est des reliquats d’aide sociale. Préfère-t-il que les personnes à l’étranger en difficulté dans leur projet économique, l’abandonnent et rentrent en France puis demandent les minima sociaux ?

Nous soutenons, comme nous nous y sommes engagés, l’association Emploi-Allemagne, association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique pour l’accueil et l’information des demandeurs d’emploi français en Allemagne ou qui souhaitent y venir. À deux reprises, aux assemblées générales convoquées à Francfort en juillet et octobre 2015, les conseillers consulaires de droite en Allemagne ont voté pour sa dissolution, sans succès. Cette association existe donc toujours et continue à développer ses activités !