Protection sociale, retraites

Le modèle social français attaqué par le gouvernement actuel comporte un volet unique au monde d’accompagnement social des Françaises et Français résident à l’étranger. Les allocations versées aux Français résidents à l’étranger sont entre autres :

  • Allocations de solidarité des plus de 65 ans (60 ans pour personnes inaptes au travail)
  • Allocations aux adultes handicapés avec un taux de handicap supérieur à 80%
  • Allocations aux enfants handicapés de moins de 20 ans avec un taux de handicap de plus de 50 %
  • Aides ponctuelles de secours occasionnel
  • Secours mensuels aux enfants en détresse

Pour les retraites, après des mois de protestations des élus consulaires au plus haut niveau un formulaire de certificat de vie bilingue franco-allemand nous a été communiqué le 15 décembre par l’info-retraite. Certains d’entre vous ont été privés de leur retraite plusieurs mois, malgré les délais supplémentaires accordés par les caisses, malgré les plateformes en ligne. Il est scandaleux qu’il ait fallu protester pour obtenir un document aussi simple et qu’il soit traduit. Plus de 20 000 retraités d’un régime français en Allemagne sont concernés !

Aujourd’hui on apprend qu’un décret de début avril réduit à 1 mois le délai de renvoi du certificat de vie (au lieu de 3). C’est une régression antisociale inacceptable pour nos ainés !

  • Nous demandons la garantie du maintien des pensions de retraite sans certificat de vie durant une année par le renforcement des contrôles, la convocation des pensionnés sans certificat à l’Ambassade, au consulat ou la visite d’un agent du poste à ces derniers. Nous avons aidé des retraités dans notre circonscription, nous continuerons.

Les budgets consacrés à ces aides ont connu une forte tendance à la baisse. La pandémie de COVID-19 et ses conséquences financières sur de nombreux compatriotes montrent actuellement l’urgence d’un renforcement des aides sociales. Des aides exceptionnelles, très modestes, sont accordées par le consulat depuis septembre 2020 aux personnes qui connaissent de sérieuses difficultés en lien avec la crise covid. La mesure est prolongée au premier semestre 2021. Nous demandons sa poursuite au 2e semestre !

À ce titre, nous demandons :

  • La coordination des actions sociales et des demandes d’aides consécutives à la pandémie de COVID 19 et une consultation des élus.
  • Une réunion systématique du conseil consulaire lors de crises majeures (sanitaires, économiques, sécuritaires, environnementales…).
  • Un accompagnement et conseil dans les démarches administratives, fiscales et autres à l’arrivée en Allemagne et la mise en place de référents consulaires pour les questions spécifiques.