Voies cyclables pop-up de Berlin

2021, année décisive pour les nouvelles voies cyclables pop-up de Berlin.

Depuis le début de la pandémie, le nombre de cyclistes à augmenté de façon considérable à Berlin. Afin de soutenir ce moyen de transport, le sénat de Berlin a installé de nombreuses nouvelles pistes cyclables (pop-up), plus larges en rétrécissant les voies pour les automobilistes.

Suite à la plainte d’un député de l’AfD visant à supprimer les pistes cyclables, le tribunal administratif de Berlin a décidé, en première instance, de donner raison à celui-ci argumentant que le département du Sénat pour l’environnement, les transports et la protection du climat, n’avait pas, selon la cour, suffisamment fait la preuve de la nécessité de mettre en place ces aménagements pour la circulation. En effet, les pistes cyclables ne peuvent être installées que lorsque la sécurité, la charge et/ou la fluidité du trafic indiquent très précisément une situation dangereuse rendant la création de celles-ci obligatoire.

Dans le cadre de la procédure d’appel relative à l’exécution immédiate de la mesure devant la Cour administrative supérieure de Berlin-Brandebourg, le Sénat a pour la première fois exposé les faits nécessaires requis au pronostic de danger en présentant des chiffres sur le flux du trafic, les statistiques d’accidents et autres. Suite à cela, la deuxième instance a provisoirement arrêté l’exécution de la décision du tribunal administratif par décision du 6 octobre 2020. Le tribunal a déclaré que le requérant avait simplement fait valoir une revendication générale, celle de ne pas pouvoir se déplacer dans la zone urbaine de la manière habituelle en raison des embouteillages. Dans un premier temps, la cour a estimé que les conditions de sécurité pour les cyclistes priment sur les temps de parcours du trafic automobile qui, jusqu’à cette décision, n’avaient que faiblement augmentés. Cet inconvénient doit être accepté par les automobilistes jusqu’à la décision finale du tribunal concernant le recours.

La décision finale est attendue en 2021 et sera décisive pour la protection des cyclistes, surtout si l’on considère que 18 d´entres-eux ont déjà été tués cette année. Nous espérons une décision positive !

Stephan Maigné